Parmi les trésors du noble Qur’an – exégèse de certains versets du Puissant Livre

15.00

1 en stock

Parmi les trésors du noble Qur’an – exégèse de certains versets du Puissant Livre
Abd Al-Muhsin Ibn Hamad al-Abbad
Ibn Badis

Toutes les louanges reviennent à Allah qui révéla le Livre à Son serviteur sans y introduire d’ambiguïté, et j’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration, si ce n’est Allah, Seul,sans associé,…

Ensuite, voilà des paroles au sujet de l’exégèse de versets du Livre d’Allah le Tout-Puissant. La raison pour laquelle je les ai écrites est que je passais, lors de la lecture du noble Qurʾān, par des versets, et que certains de leurs trésors m’apparaissaient, et je souhaitais mettre ces trésors en évidence. Ceci s’est concrétisé, et toutes les louanges sont à Allah, dans ce livre et, lorsque je le rédigeais, j’ai pensé à écrire au sujet d’autres versets.

Ce livre se compose de discussions au sujet de versets de toutes les sourates du Qurʾān avant la partie du mufaṣṣal, la plupart à propos d’un passage de la sourate,et d’autres à propos de plus d’un passage. En ce qui concerne la partie du mufaṣṣal,qui débute à la sourate Qāf, j’ai écrit à propos de quinze passages. Ce que j’ai écrit est tiré de leçons de que j’ai tirées des livres d’exégèse d’IbnJarīr, Al-Qurṭubī, Ibn Kathīr, Ash-Shawkānī et Ash-Shinqiṭī,qu’Allah leur fasse miséricorde.

Je demande à Allah, Puissant et Élevé soit-Il, qu’il rende ce livre bénéfique et qu’Il m’accorde le succès, ainsi qu’à l’ensemble des Musulmans, d’atteindre ce dont la conclusion est louable ici-bas et dans l’au-delà. Et que les éloges d’Allah, Ses salutations et Ses bénédictions soient sur notre Prophète Muḥammad, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons.

Poids0.5 kg

Il n’y a pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Parmi les trésors du noble Qur’an – exégèse de certains versets du Puissant Livre”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Updating…
  • Votre panier est vide.